Politique énergétique

Promotion de l’efficacité énergétique des bâtiments – Renforcement du soutien aux propriétaires en 2020

Le canton du Valais augmente immédiatement, dans le cadre du Programme Bâtiments, les subventions pour la rénovation énergétique de l’enveloppe des bâtiments et le remplacement des systèmes de chauffage à combustibles fossiles. En particulier, les aides financières pour les pompes à chaleur, le raccordement à des chauffages à distance, les constructions neuves à haute efficacité énergétique, l’amélioration de l’étiquette énergétique d’un bâtiment existant ou le recours au bois-énergie seront augmentées. Ce faisant, il vise à réduire plus rapidement la consommation d’énergie et les émissions de CO2 des bâtiments valaisans et à accélérer la transition énergétique. Les incitations financières plus élevées visent à sensibiliser les propriétaires des bâtiments aux objectifs de la stratégie énergétique cantonale 2060 et à une politique climatique durable. De plus, ces mesures produisent des effets bénéfiques pour l’environnement, pour les propriétaires en termes d’économies d’énergie et de confort, mais aussi pour l’économie locale. Finalement, le canton lance le programme « chauffez renouvelable » qui entend créer une prestation de conseil neutre.

Promotion de l’efficacité énergétique des bâtiments – Renforcement du soutien aux propriétaires en 2020

 

Le Valais, Terre d’énergies – Ensemble vers un approvisionnement 100% renouvelable et indigène

Fort de ses ressources énergétiques renouvelables, le Valais vise, à long terme et pour l’ensemble de la demande d’énergie dans le canton, un approvisionnement 100% renouvelable et indigène. Dans cette optique, le Conseil d’Etat a approuvé le rapport « Le Valais, Terre d’énergies: Ensemble vers un approvisionnement 100% renouvelable et indigène ». Ce document propose une vision ambitieuse à l’horizon 2060 et fixe des objectifs intermédiaires à l’horizon 2035, en phase avec la législation fédérale.

Politique énergétique valaisanne : vision ambitieuse pour 2060 et objectifs intermédiaires pour 2035

 

Sensibilisation des élèves aux économies d’énergie – Présentation du projet « J’me bouge pour l’énergie »

L’énergie, ses défis, sa consommation et ses possibilités d’économie sont au coeur des préoccupations actuelles et représentent un enjeu majeur de société. Afin de sensibiliser les élèves valaisans aux effets et conséquences de leurs comportements énergétiques, l’Etat du Valais a initié dès la rentrée 2018/2019 un projet pilote intitulé « J’me bouge pour l’énergie » dans les classes valaisannes de 7H et de 11CO.

Présentation du projet « J’me bouge pour l’énergie »

 

Le canton du Valais s’engage en tant que région pilote dans la nouvelle campagne de SuisseEnergie « MakeHeatSimple »

Le canton du Valais s’engage en tant que région pilote dans la nouvelle campagne de SuisseEnergie « MakeHeatSimple ». Ce programme de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) s’adresse aux propriétaires de résidences secondaires. L’objectif est d’exploiter le potentiel d’économie d’énergie en contrôlant à distance les appareils de chauffage dans les résidences secondaires. Durant la phase pilote qui s’étendra jusqu’au mois de mars 2019, la campagne se concentrera d’abord sur le canton du Valais, puis s’étendra à l’ensemble de la Suisse pour une période de quatre ans.

Le Valais, canton pilote pour le projet énergétique « MakeHeatSimple » – Communiqué de presse

 

Redevances hydrauliques – Le Valais salue la décision du Conseil fédéral

Le Gouvernement valaisan salue la décision du Conseil fédéral de maintenir le taux maximal de la redevance hydraulique, actuellement à 110 francs par kilowatt théorique jusqu’à la fin 2024. Le Conseil d’Etat valaisan s’était engagé pour ce statu quo afin d’éviter de péjorer de manière significative la situation financière des collectivités publiques des régions de montagne.

Le Conseil d’Etat valaisan salue le maintien du taux maximal de la redevance hydraulique jusqu’en 2024 décidé par le Conseil fédéral dans le cadre de l’adoption du message relatif à la révision de la loi sur les forces hydrauliques (LFH).

En juin 2017, le Conseil fédéral avait mis en consultation un avant-projet qui prévoyait une baisse du plafond de la redevance hydraulique maximale de 110 francs à 80 francs par kilowatt théorique pour les années 2020 à 2022. Dès 2023, cette réglementation transitoire devait être remplacée par un modèle flexible.

Les cantons de montagne, le Valais en tête, avaient jugé ce projet très largement insatisfaisant et avaient fait part de leur désapprobation. Le Conseil d’Etat, via le Département des finances et de l’énergie (DFE), avait souligné notamment que l’effort pour les collectivités publiques valaisannes était totalement disproportionné et que la perte estimée s’élevait à 41 millions de francs.

En outre, une étude mandatée par la Conférence des Gouvernements des cantons alpins (CGCA) avait constaté que même durant les périodes où les prix du marché étaient très bas, le secteur de l’électricité a été en mesure de générer des bénéfices avec l’hydro-électricité, à tous les niveaux de valeur ajoutée. Le maintien de la redevance hydraulique maximale à 110 francs par kilowatt théorique était donc tout à fait justifié. Le Conseil d’Etat valaisan continuera à s’engager pour la valorisation de cette ressource importante pour le canton.

Redevances hydrauliques, le Valais écouté – Communiqué de presse