Mes objectifs et défis

Programme gouvernemental

Le Conseil d’Etat s’est fixé un programme gouvernemental ambitieux. Vous trouverez le document complet en cliquant ici.

Sur les 10 points de la vision stratégique du Conseil d’Etat, deux d’entre eux concernent plus particulièrement mon département (DFE) :

  1. Garantir l’équilibre des finances cantonales : plus de détails sur le lien Garantir l’équilibre des finances cantonales 
  2. Positionner le canton du Valais sur la scène fédérale et intercantonale : plus de détails sur le lien Scène fédérale et intercantonale

Des objectifs et défis pour mes services

  • Administration cantonale des finances (ACF) – La garantie de l’équilibre des finances cantonales est un objectif permanent pour l’ACF. Ce service établit en effet la planification financière, le budget et les comptes de l’Etat. Il organise la comptabilité générale et les outils du controlling et assure les services financiers et logistiques centraux. En tant que service central, il réalise des mandats spécifiques en faveur du Conseil d’Etat et des départements. Le défi constitue à trouver l’équilibre parfait entre une bonne maîtrise des charges de fonctionnement, tout en se permettant des investissements faisant avancer le canton, et cela dans le respect des bases légales en vigueur. Le Canton du Valais est régulièrement cité en exemple pour la maîtrise de ses finances publiques : 1er en 2015 Etudes IDHEAP 2015, 2ème en 2016 Etudes IDHEAP 2016.

 

  • Service cantonal des contributions (SCC) – Le SCC a comme mission principale de taxer les personnes physiques et morales, ainsi que les impôts spéciaux, et de percevoir ces impôts conformément aux dispositions légale en vigueur. La démographie valaisanne étant très dynamique ces dernières années, cela constitue chaque année un travail considérable pour faire face à l’augmentation des dossiers (environ + 5000 par année). Autre défi : simplifier le travail du citoyen lorsqu’il doit remplir sa déclaration fiscale. En permettant par exemple une déclaration en ligne de A à Z (plus besoin par exemple de signature manuscrite), le SCC répond aux différentes demandes de la population (la déclaration en format papier reste bien sûr possible). Les travaux en lien avec le Projet Fiscal 17, suite au refus par le peuple de RIE III, représentent également un défi de taille pour notre canton.

 

  • Service des ressources humaines (SRH) – Le SRH vise constamment une politique des ressources humaines moderne, concurrentielle et attractive dont bénéficie l’ensemble du personnel de la fonction publique. Il doit faire de l’Etat du Valais un employeur qui sait s’adapter aux conditions du marché du travail, afin de pouvoir compter sur des employés motivés dans leurs tâches. Le SRH en partenariat avec l’ensemble des services de l’administration cantonale. Il conseille et travaille activement les supérieurs hiérarchiques dans la gestion de leur personnel et se tient à l’entière disposition des employés, en leur offrant des prestations professionnelles répondant à leurs besoins. La concurrence pour attirer des employés de qualité est de plus en plus forte et l’Etat du Valais se doit de rester concurrentiel. Cela dans les limites des bases légales et des budgets accordés par le Grand Conseil.

 

  • Service de l’énergie et des forces hydrauliques (SEFH) – Le SEFH travaille à favoriser la sécurité d’approvisionnement en énergie à long terme en préservant les intérêts économiques et environnementaux par la promotion de l’utilisation des énergies renouvelables, en particulier les forces hydrauliques, et par l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments et des installations techniques. Avec l’acceptation par le peuple de la Stratégie énergétique 2050, nous avons une opportunité de faire du Valais le coeur énergétique de la Suisse de demain. Eau, soleil, vent…. Profitons de nos richesses naturelles. Nous devrons également lutter afin que nos redevances hydrauliques ne soient pas diminuées.

 

  • Service du registre foncier (SRF) – Le SRF doit assurer l’état des droits sur les immeubles. Plusieurs défis l’attendent ces prochaines semaines, avec notamment le travail sur le projet RF2020. Il est primordial pour l’économie valaisanne de se doter d’un registre foncier et un cadastre sur les restrictions de droit public intégraux et exacts sur le territoire. Ce n’est que grâce à des informations fiables qu’une relation de confiance peut être créée entre les investisseurs et l’Etat du Valais, gestionnaire des droits et charges foncières. De plus, ces informations doivent être mises à disposition par le biais d’un service accessible, de n’importe quel endroit, à n’importe quelle heure et de manière adaptée aux besoins des clients.

 

  • Service de la géoinformation (SGI) – Le SGI doit réaliser la mensuration officielle sur l’ensemble du canton, avec des données fiables, informatisées et harmonisée. Le système d’information pour avoir ces données doit être fiable et doit permettre d’avoir des données dans divers domaines (infrastructures, dangers naturels, plans de zones, etc.).

 

  • Service cantonal de l’informatique (SCI) – Le SCI se doit d’assurer un système d’information cohérent et intégral qui modernise et soutient les tâches de l’Etat. Cela passe par la garantie de la sécurité informatique, la mise à disposition de matériels, de logiciels etc. qui permettront d’assurer le travail des employés d’Etat, et par ce biais les prestations aux citoyennes et citoyens de ce canton. Le Canton mène en outre une stratégie informatique de grande envergure, près de 90 millions de francs, afin de se moderniser encore plus et améliorer l’accomplissement de ses tâches.

 

  • Office juridique des finances et du personnel (OFJP) – L’OFJP doit fournir un appui juridique et administratif notamment dans les domaines des finances, du personnel et de la responsabilité civile. Maintenir un soutien de qualité est indispensable afin de faire de l’Etat du Valais un partenaire crédible dans ces trois domaines.